hidden

Hospitalisations accidentelles, prévenir les risques pour se protéger

hospitalisation accidentelle

Hospitalisations accidentelles, prévenir les risques pour se protéger

Les hospitalisations accidentelles dépassent largement le million de cas en France en une année. Ces hospitalisations non programmées ont des conséquences qui touchent toutes les sphères de la vie : enfants, famille et travail. Au-delà du coût qu’engendrent ces hospitalisations pour la société civile, les conséquences économiques pour les victimes sont parfois dévastatrices. Des assurances existent avec des garanties pour les hospitalisations accidentelles, notamment la prise en charge des soins et des indemnités journalières.

Des hospitalisations aux causes diverses

Les chutes, les brûlures, les accidents de la route, les lésions importantes dues à des travaux domestiques comme les coupures ou les traumatismes crâniens constituent de manière non exhaustive les causes des hospitalisations non programmées, car elles ne le sont ni pour la victime, ni pour l’hôpital qui doit également gérer des plannings tendus.
L’analyse des données démontre que les accidents domestiques sont la première cause d’hospitalisation accidentelle chez les seniors et les bébés. Et à la lecture des causes de ces admissions, il semble qu’une meilleure prévention contribuerait efficacement à une diminution notoire de ce phénomène.

Prévention : au domicile et au travail

Les caisses d’assurance maladie, mais également les assureurs complémentaires santé, sont de plus en plus présents sur le sujet de la prévention et distillent des conseils et des solutions avisés afin de prévenir les accidents, et de ce fait les hospitalisations accidentelles.
Que ce soit au domicile, mais surtout sur le lieu de travail, et en particulier quand cet endroit est le domicile, les risques sont décuplés. Effectivement, un lieu professionnel a souvent été pensé pour y exercer une activité bien précise et l’ergonomie et la sécurité sont au rendez-vous. Le domicile n’a pas cette vocation. La prévention doit donc être une priorité, quel que soit l’âge du travailleur, afin d’éviter les chutes et les maladies telles que les troubles musculo-squelettiques.

Se garantir des risques inévitables

Les accidents ne sont pas toujours bénins ; Les hospitalisations accidentelles suite à des blessures peuvent avoir des conséquences lourdes, allant jusqu’au décès.
Il est donc essentiel de les prévenir mais aussi de s’en prémunir financièrement. Une personne avisée sera mieux à même de prendre des précautions et de se garantir contre d’éventuels accidents en souscrivant les bons contrats.
En savoir plus

ça pourrait vous intéresser

La résiliation infra-annuelle de votre mutuelle, la liberté de changer de complémentaire

Depuis le 1er décembre 2020, la résiliation infra-annuelle en santé est entrée en vigueur Il est désormais possible pour ...

Lire

La résiliation infra-annuelle de votre mutuelle, la liberté de changer de complémentaire

Depuis le 1er décembre 2020, la résiliation infra-annuelle en santé est entrée en vigueur Il est désormais possible pour ...

Lire