hidden
ArabicEnglishFrenchPortugueseSpanishUkrainian

Quelle médecine douce est faite pour moi ?

médecines douces

Quelle médecine douce est faite pour moi ?

La médecine douce est de plus en plus répandue dans notre civilisation. On entend souvent qu’elle est plus naturelle, plus centrée sur l’humain, et tout aussi efficace que nos pratiques médicales occidentales. Pour soigner des maux du quotidien ou pour améliorer son bien-être général, il existe plus de 400 pratiques différentes de médecine complémentaire. Nous décrirons ici ce qu’est la médecine douce, ainsi que ses spécialités les plus connues.

Qu’est-ce que la médecine douce ?

La médecine douce, également appelée médecine alternative ou parallèle, désigne un ensemble de pratiques différentes, mais complémentaires à la médecine allopathique. Elles sont décrites comme non conventionnelles, en opposition à notre médecine occidentale classique, dite conventionnelle.
Le principe commun à toutes ces pratiques thérapeutiques est de soigner la personne en traitant son corps dans sa globalité, sans traitement médicamenteux. Elles sont généralement tirées de traditions orientales, ou ancestrales. Dans la majorité des cas, elles considèrent que le corps et l’esprit sont liés. L’objectif est donc de considérer la personne dans une vraie approche holistique.

Les différentes médecines douces

Nous ne pouvons évidemment pas détailler les centaines de pratiques existantes. Voici les thérapies alternatives les plus fréquemment utilisées :

  • Acupuncture
  • Homéopathie
  • Hypnose
  • Kinésiologie
  • Magnétisme
  • Médecine ayurvédique
  • Naturopathie
  • Ostéopathie
  • Phytothérapie et/ou aromathérapie
  • Réflexologie
  • Reiki
  • Sophrologie

Certaines d’entre elles sont plutôt bien acceptées dans le corps médical, comme par exemple l’acupuncture ou la sophrologie. D’autres sont en revanche pointées du doigt comme ne démontrant aucune preuve de leur efficacité ou même considérées comme dangereuses… Qu’en est-il?

Conseils de choix

La première règle est de bien se renseigner sur une pratique que l’on ne connaît pas. Quand vous vous rendez chez votre dermatologue, vous connaissez normalement sa spécialité (la peau) et les soins éventuels lors de la séance. De même, vous devez savoir qu’un acupuncteur insérera beaucoup de petites aiguilles sur votre visage et votre corps, ou qu’un hypnothérapeute vous induira en État Modifié de Conscience. Évaluez comment se déroule une séance afin de déterminer si cette pratique vous conviendra. Parlez-en également à votre médecin car ces pratiques sont complémentaires.
Ensuite, renseignez-vous sur le praticien en lui-même. Consultez son site Internet, et si possible ses diplômes ou certifications. Rien de tel que la confiance pour démarrer sur de bonnes bases !
Puis, renseignez-vous sur les tarifs qu’il pratique afin d’éviter de mauvaises surprises.
Sachez qu’il existe désormais des contrats complémentaires santé qui remboursent certaines consultations de médecine douce. C’est le cas des contrats Garantie Santé de l’IRCEM Mutuelle.

ça pourrait vous intéresser

Partir serein à la retraite grâce à nos dispositifs d’accompagnement

Votre départ à la retraite approche ? Il est alors temps de commencer à vous préparer à vivre ce… ...

Lire

Partir serein à la retraite grâce à nos dispositifs d’accompagnement

Votre départ à la retraite approche ? Il est alors temps de commencer à vous préparer à vivre ce… ...

Lire