hidden

Les dysfonctionnements de la thyroïde

Les dysfonctionnements de la thyroïde

C’est lors d’un examen sanguin de routine, que l’on découvre le plus souvent un dysfonctionnement de la glande thyroïde. Les symptômes apparaissent progressivement et sont souvent attribués à d’autres causes. Il est fréquent de souffrir, plusieurs mois, des dérèglements de la thyroïde avant de consulter un médecin.

Située à l’avant du cou, la thyroïde est une glande en forme de papillon. Elle produit des hormones qui régulent le métabolisme des cellules de notre corps, contrôle l’énergie musculaire, l’humeur et la température du corps, elle augmente le rythme cardiaque et joue un rôle important dans l’utilisation et la transformation des glucides, des lipides et des protides.

La thyroïde sécrète parfois trop d’hormones, c’est l’hyperthyroïdie, qui se caractérise par des symptômes multiples :

  • Battements cardiaques faibles ou lents,
  • Tremblements,
  • Faiblesse musculaire,
  • Perte de poids malgré une augmentation de l’appétit,
  • Agitation, anxiété et insomnie,
  • Transpiration abondante et intolérance à la chaleur,
  • Diarrhée,
  • Changements au niveau des paupières, du globe oculaire,
  • Goitre (augmentation de la taille de la thyroïde).

A l’inverse, lorsque la thyroïde ne réussit pas à produire suffisamment d’hormones thyroïdiennes, c’est l’hypothyroïdie, qui se manifeste par :

  • Battements cardiaques faibles ou lents,
  • Faiblesse musculaire et fatigue constante,
  • Sensibilité au froid,
  • Peau épaisse et gonflée,
  • Ralentissement des processus mentaux et troubles de la mémoire,
  • Constipation,
  • Goitre (augmentation de la taille de la thyroïde).

Si votre médecin soupçonne une maladie de la thyroïde, plusieurs tests sanguins peuvent être effectués afin de tester le fonctionnement de celle-ci. Les échographies et les scintigraphies de la thyroïde permettront un examen visuel de la thyroïde.

L’hypothyroïdie, la plus fréquente des deux maladies, se déclare le plus souvent, chez la femme, après 40 ans. L’hyperthyroïdie se déclare d’avantage de 20 à 40 ans. Mais elle peut survenir à n’importe quel âge, chez les enfants comme les personnes âgées..

Il n’existe pas de moyen de prévenir les dysfonctionnements de la glande thyroïde. Le terrain familial semble jouer un rôle. Seul un diagnostic médical précoce permettra d’éviter une aggravation de la maladie.

ça pourrait vous intéresser

Conduisez le plus longtemps possible !

La France a fait le choix de ne pas imposer de contrôle médical aux conducteurs à compter d’un certain ...

Lire

Conduisez le plus longtemps possible !

La France a fait le choix de ne pas imposer de contrôle médical aux conducteurs à compter d’un certain ...

Lire