hidden

La nuit, faites-vous bien voir !

La nuit, faites-vous bien voir !

Depuis la fin septembre, le ciel s’assombrit un peu plus tôt chaque jour. S’il y a moins de circulation la nuit, il y a toutefois plus de dangers : la nuit représente moins de 10 % du trafic routier, mais 44 % des tués et 34 % des blessés hospitalisés. Les risques à la tombée de la nuit sont plus importants. Des règles particulières doivent être appliquées, respectons-les !

Les études montrent que 90 % des informations nécessaires à la conduite passent par la vue. Mais dès que la nuit tombe, l’acuité visuelle diminue. Les distances et la vitesse des autres véhicules deviennent alors difficile à évaluer. Le manque d’éclairage sur le bord des routes rend également les piétons peu visibles.

L’éblouissement est un autre facteur de risque. D’après une étude menée par l’association Prévention Routière en 2014, un automobiliste sur deux déclare être gêné lorsqu’il conduit la nuit, principalement en raison de l’éblouissement produit par les autres véhicules.

Conseils prévention pour la conduite de nuit :

  • Dès que la luminosité diminue, réduisez votre vitesse, cela vous permettra d’anticiper les risques. Vos feux de croisement n’éclairent qu’à 50 mètres. C’est la distance d’arrêt minimum lorsque vous roulez à 70 km/h.
  • Vérifiez l’état et la propreté de vos feux de signalisation.
  • Pour éviter l’éblouissement en croisant un véhicule, ne fixez pas ses feux mais détournez les yeux en regardant le bas-côté droit de la route.
  • Renoncez à un dépassement en cas de doute. La nuit, l’appréciation des distances est rendue difficile : un véhicule qui arrive vers vous vous semble plus loin qu’il ne l’est.
  • Sachez reconnaître les signes de fatigue : picotements des yeux, nuque et dos qui se raidissent, paupières lourdes. Si vous devez faire un long trajet, arrêtez-vous dans un endroit sûr pour vous détendre et n’hésitez pas à dormir une vingtaine de minutes pour pouvoir récupérer un peu.
  • Enfin, il est très important de porter sa correction visuelle.

Depuis le 26 octobre dernier, nous sommes passés à l’heure d’hiver. Ce changement impose d’être encore plus vigilant sur la route car chaque année, au moment du passage à l’heure d’hiver, le nombre d’accidents augmente. Les piétons en sont les premières victimes, en particulier le matin (entre 8h et 10h) et en fin de journée (de 17h à 21h).

Sur route ou en ville, lorsqu’il fait nuit, redoublez de vigilance !

En partenariat avec

asso-prev-routiere

ça pourrait vous intéresser

Conduisez le plus longtemps possible !

La France a fait le choix de ne pas imposer de contrôle médical aux conducteurs à compter d’un certain ...

Lire

Conduisez le plus longtemps possible !

La France a fait le choix de ne pas imposer de contrôle médical aux conducteurs à compter d’un certain ...

Lire