hidden

Ce test peut vous sauver la vie !

Ce test peut vous sauver la vie !

Parce qu’il touche une partie très intime du corps humain, évoquer le dépistage du cancer du côlon n’est pas facile. De plus, le simple fait d’évoquer le mot cancer peut  nous ramener à des souvenirs éprouvants, familiaux ou amicaux, auxquels nous ne voulons plus être confrontés.

Pourtant, communiquer sur la prévention du dépistage du cancer du côlon est important car c’est le troisième type de cancer le plus fréquent, après celui de la prostate et du sein. Le cancer du côlon touche, chaque année, plus de 40 000 personnes et provoque 17.500 décès (dont 47 % de femmes). S’il est dépisté à temps, dans 90% des cas, le cancer du côlon se soigne très bien.

C’est quoi le cancer du côlon ?

Le cancer colorectal se déclare généralement après 50 ans (95% des nouveaux cas, dont 46% après 74 ans). La majorité des cancers du côlon-rectum se développe à partir de lésions bénignes, les polypes. En grossissant, ces derniers peuvent se transformer en cancer, et provoquent souvent des saignements invisibles à l’œil nu.

Quels sont les facteurs de risque ?

Les causes exactes du développement d’un cancer colorectal sont mal connues. Toutefois, divers facteurs de risques ont été identifiés :

Prevention L’âge, 95% des cancers colorectaux se déclarent après 50 ans et 46% après 74 ans. Un cancer colorectal précoce est lié à des causes génétiques.

Prevention Le risque est multiplié par trois si la personne a déjà eu un cancer colorectal ou si elle a des antécédents familiaux au premier degré (père, mère, frère, sœur). Cette prédisposition n’est pas forcément d’origine héréditaire. Elle peut être le fait de l’exposition à une même substance cancérigène, d’habitudes alimentaires ou de style de vie.

Prevention Un facteur génétique est impliqué dans deux formes de cancers colorectaux : la polyadénomatose recto-colique familiale et le syndrome de Lynch. Ces cancers héréditaires représentent moins de 5 % de l’ensemble des cancers colorectaux et surviennent avant 40 ans. N’hésitez pas à aborder le sujet avec votre médecin traitant.

Prevention L’hygiène de vie a un impact sur le risque de cancer colorectal. Un régime alimentaire riche en viande rouge et en charcuterie, le surpoids ou l’obésité, la consommation d’alcool et de tabac, l’inactivité physique sont des facteurs de risques importants. D’où l’intérêt de modérer ces consommations et de veiller à une activité physique régulière.

 Prévention & dépistage ?

Dans 60 à 80% des cas, les cancers colorectaux se développent à partir de tumeurs bénignes (polypes). Avec le temps, ces lésions peuvent grossir et dégénérer en tumeurs malignes. En les recherchant et en les retirant, on prévient la maladie. Dépister la maladie le plus rapidement possible reste la meilleure arme pour simplifier les traitements et accroître les chances de guérison.

Le dépistage de ce cancer est généralisé en France depuis 2008. Il a démontré son efficacité pour diminuer le nombre de décès liés à ce cancer. Il permet aux personnes, hommes et femmes, de 50 à 74 ans, de bénéficier d’un dépistage gratuit du cancer colorectal, tous les 2 ans, grâce à un test, nommé Hémoccult II (recherche de sang occulte dans les selles).

Comment réaliser le test Hemoccult II ?

Répondez à l’invitation qui vous sera envoyée. Si vous n’avez pas d’antécédents ou de risques particuliers, et pas de suivi par coloscopie, vous devez consulter votre médecin traitant qui vous remettra un test à réaliser chez vous.

En suivant le mode d’emploi détaillé, vous déposerez des fragments de vos selles (de la taille d’un grain de riz) sur les supports qui vous sont fournis. À l’aide d’une enveloppe T pré-affranchie, fournie avec le test, vous les adresserez au laboratoire d’analyses agréé pour le dépistage organisé. Les résultats du test vous seront adressés, ainsi qu’à votre médecin traitant, dans un délai de quinze jours environ.

Les résultats du test :

Prevention le test est négatif (97% des cas) et il suffit de le renouveler tous les deux ans ;

Prevention le test est positif (3% des cas) et il convient d’effectuer un examen approfondi de l’intestin, par coloscopie pour rechercher l’origine du saignement. De cet examen dépendra la suite du traitement, si la lésion est cancéreuse, ou si une autre cause de saignement est détectée.

Le bénéfice du diagnostic précoce s’avère particulièrement important pour le cancer colorectal. En effet, lorsque ce cancer est détecté à un stade précoce (stade I, cancer superficiel dans la paroi de l’intestin), le taux de survie à 5 ans après le diagnostic dépasse alors 90 %.

Le « Côlon Tour » : un tour de France pour une approche ludique et pédagogique :

Côlon Tour La Ligue contre le cancer, la fondation ARCAD (Aide et recherche en cancérologie digestive) et la SFED (Société française d’endoscopie digestive) organisent un tour de France dans une soixantaine de villes de février à décembre 2014.
L’objectif : voyager à l’intérieur d’un côlon et comprendre comment évoluent les différentes lésions. Au travers de ce cheminement et des informations pédagogiques délivrées, les visiteurs comprendront l’intérêt du dépistage et de la coloscopie.

La Ligue contre le cancer, ses partenaires locaux, et des médecins gastro-entérologues, proposeront une information ludique et pédagogique pour sensibiliser le plus grand nombre sur l’importance de ces examens et inciter les personnes à se faire dépister.Pour savoir s’il est organisé près de chez vous, vous trouverez le calendrier des événements sur le site internet de la Ligue contre le cancer dans la rubrique dépistages ou cliquez directement ici

La prochaine journée nationale de prévention des cancers digestifs aura lieu le mardi 25 mars 2014 et sera à nouveau centrée sur le cancer du côlon.

Pour plus d’informations sur le dépistage organisé :

La Ligue contre le cancer : www.ligue-cancer.net

L’Institution national du cancer : www.e-cancer.fr

Cancer Info Service : 0 810 810 821 (prix d’un appel local)

Vous pouvez soutenir financièrement les actions de la Ligue contre le cancer (recherche médicale, action de prévention, accompagnement des malades et de leurs proches) :

 

Ligue contre le cancer Don sécurisé par CB

Bon à savoir : Le don par carte bancaire est sécurisé et 66% de votre don est déductible de votre impôt sur le revenu

 

 

 

ça pourrait vous intéresser

Conduisez le plus longtemps possible !

La France a fait le choix de ne pas imposer de contrôle médical aux conducteurs à compter d’un certain ...

Lire

Conduisez le plus longtemps possible !

La France a fait le choix de ne pas imposer de contrôle médical aux conducteurs à compter d’un certain ...

Lire