hidden
Prévoyance

La prévoyance en cas d’arrêt de travail

Lorsque vous êtes dans l’incapacité de travailler, comme par exemple suite à une maladie telle que la grippe, la sécurité sociale intervient  et est complétée sur les risques couverts par la prévoyance lorsqu’un accord de branche ou une  convention collective le prévoit.

Si vous êtes assistantes maternelles ou salariés du particulier employeur, vos conventions collectives ont mis en place une prévoyance complémentaire gérée par notre groupe IRCEM. Quelles sont les modalités prévues par vos conventions collectives ? Quelles différences entre une mutuelle facultative  et une prévoyance obligatoire ? Comment est financée  votre  prévoyance obligatoire ?

Quelle est la différence entre mutuelle et prévoyance ?

Une mutuelle santé est une garantie complémentaire à laquelle vous souscrivez volontairement auprès d’un organisme d’assurance ou d’une mutuelle. C’est un contrat, qui selon le niveau de protection que vous choisissez, vous permet d’obtenir un complément aux remboursements versés par la Sécurité sociale pour vos frais de santé.

La Prévoyance est obligatoire et dépend du métier que vous exercez. Les assistantes maternelles ainsi que les salariés du particulier employeur bénéficient de ce type de couverture.

La Prévoyance des salariés du particulier employeur prévoit des garanties en cas d’incapacité ou d’invalidité de travail. En complément de ces garanties, les assistantes maternelles bénéficient aussi : de la rente éducation, de la garantie maladie redoutée, du décès du salarié ou de la perte totale et irréversible d’autonomie.

C'est quoi la prévoyance collective ?

La prévoyance collective est issue d’un dialogue entre les représentants employeurs et salariés d’une branche professionnelle spécifique. Les risques sont ainsi mutualisés entre tous les bénéficiaires.  Elle permet aux salariés et à leur famille de bénéficier de prestations complémentaires à celles prévues dans le cadre du régime général de la sécurité sociale pour des risques lourds tels que l’invalidité ou le décès.

Les salariés du particulier employeur tout comme les assistantes maternelles bénéficient de ce type de garantie. Ces couvertures sont prévues aux annexes de Prévoyance de le leur convention collective nationale respective. Contrairement aux salariés du particulier employeur, la prévoyance des  assistantes maternelles couvrent aussi en partie le risque « maladie » puisqu’elles bénéficient de la garantie maladie redoutée.

Qui paie la prévoyance collective ?

La prévoyance collective des salariés du particulier employeur et des assistantes maternelles et financée de façon similaire. Ce sont les cotisations des salariés en activité ainsi que leurs employeurs qui financent cette prévoyance collective.

Arrêt de travail et indemnités journalières

En cas d’arrêt de travail d’un salarié nous nous chargeons de verser le complément aux indemnités versées par l’Assurance maladie. Aucune démarche n’est à entreprendre pour le salarié en arrêt maladie, c’est automatisé. A réception des décomptes d’indemnités journalières de la Sécurité sociale, les dossiers d’arrêt de travail sont traités dans de meilleurs délais.

En tant que salarié, vous n’avez plus à nous envoyer de bordereau de déclaration d’arrêt de travail IRCEM Prévoyance se charge de tout. Le cas échant, nous pouvons contacter pour obtenir des précisions si nécessaire.