hidden

L’importance de continuer le suivi des pathologies chroniques

L’importance de continuer le suivi des pathologies chroniques

Depuis plusieurs semaines, la France connaît un épisode inédit avec la pandémie qui frappe tous les pays. Ce virus touche notamment les personnes les plus fragiles, c’est-à-dire celles qui sont touchées par des maladies chroniques. Le fait de rester au domicile ne signifie pas qu’il faut négliger son suivi médical.

Qui sont les personnes à risques ?

Durant ces dernières semaines, le coronavirus a montré ses capacités à atteindre les personnes atteintes de maladie chronique. Si elles sont touchées par le covid, ces personnes verront leur état s’aggraver. L’OMS définit ces maladies par une affection de longue durée qui présente une évolution lente dans le temps sans aucune guérison possible. Parmi celles-ci, on peut nommer l’asthme, la sclérose en plaques, le diabète, maladie cardio-vasculaire ou encore l’hypertension.

Certaines d’entre elles ont des symptômes apparents tandis que d’autres ne sont pas visibles en apparence. De par leur état de santé, ces patients doivent être encore plus vigilants quant au risque de contamination puisque leur immunité est plus faible et, de ce fait, ont plus de difficulté à combattre une nouvelle attaque microbienne.

Quelques recommandations durant la crise sanitaire

L’épidémie représentant un danger pour ces personnes, le confinement est vivement recommandé. Pour celles qui sont en activité professionnelle, elles ont le choix entre le travail à la maison ou l’arrêt de travail en prenant contact avec l’assurance maladie. Il est également indispensable de prendre en compte les différentes mesures sanitaires mises en place par le gouvernement.

La personne malade doit rester à son domicile et éviter de sortir autant que possible. Pour tout ce qui est courses alimentaires, pharmacie ou autre, le mieux est de faire appel à un voisin ou de la famille toujours en respectant un mètre de distance. Parmi les gestes barrières, il y a également le port de masques en cas de sortie ou en présence d’enfants qui sont des porteurs sains.

Continuer à consulter son médecin

Durant cette période instable, les professionnels de santé restent à la disposition de leurs patients. Ils insistent sur le fait que ces derniers doivent continuer à les consulter. Les personnes vulnérables ont peur d’aller chez leur médecin à cause du risque de contamination dans les salles d’attente. Si le malade suppose l’apparition d’éventuels symptômes, il faut impérativement qu’il consulte son médecin traitant à son cabinet, par téléphone ou par téléconsultation.

De même, il est important de maintenir un lien avec son docteur par rapport à l’évolution de sa pathologie chronique. Si ce suivi n’est pas effectué, l’état de santé va se dégrader trop rapidement.

ça pourrait vous intéresser

Conférence : Je me sens bien dans mon assiette !

Depuis 2015, le Groupe IRCEM, en partenariat avec la fondation PiLeJe, organise des conférences alimentation avec pour objectif de ...

Lire

Conférence : Je me sens bien dans mon assiette !

Depuis 2015, le Groupe IRCEM, en partenariat avec la fondation PiLeJe, organise des conférences alimentation avec pour objectif de ...

Lire