hidden

Hackathon 100 % virtuel

hackathon_Parkinson

Hackathon 100 % virtuel

Un hackathon Parkinson, totalement virtuel, s’est déroulé du 23 au 25 avril dans l’objectif d’innover avec et pour les malades. La Fondation d’entreprise IRCEM soutient cette manifestation. Le Carelab, le Living de Lab de l’Institut du Cerveau – Paris Brain Institute, en collaboration avec France Parkinson, en sont les organisateurs.

Qui sont les participants ?

40 participants ont pris part à cette édition 2021 totalement virtuelle. Ce sont des membres de France Parkinson et des étudiants des écoles Epitech et Strate École de Design. Ils se sont donc réunis virtuellement durant deux jours pour imaginer des solutions innovantes afin de faciliter le quotidien des personnes atteintes par la maladie de Parkinson.
Les projets proposés répondent au double objectif suivant : l’adaptabilité du smartphone et la création d’un réseau d’entre-aide locale. Le CareLab va codévelopper ces solutions innovantes qui seront disponibles sur les catalogues d’applications d’ici la fin juin.

Les projets récompensés

Le Jury, composé de membres de France Parkinson, de collaborateurs de l’Institut du Cerveau – Paris Brain Institute et de la Fondation d’entreprise IRCEM, a sélectionné 4 projets. Découvrons en détail les apports de ces futures solutions pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Pill à l’heure

Ce projet obtient une première place ex aequo. C’est une application qui accompagnera le patient dans sa prise de médicaments en lui proposant des rappels afin d’éviter les périodes d’arrêt de traitement.

Compagnon Parkinson

Ce projet termine également à la première place ex aequo. Le but de cette application est d’améliorer le quotidien des patients en programmant les heures de prises des médicaments. En cas d’interruption de traitement, l’application proposera un nouvel horaire adapté pour la reprise du traitement. Elle aidera enfin le patient dans le suivi de ses symptômes.

Consult’facile

A la deuxième place, cette application permettra au patient de suivre l’évolution de sa maladie. Elle permettra un échange d’informations avec le médecin dans l’optique d’améliorer le suivi et la prise en charge de la maladie. Enfin cette application pourra proposer au patient des rappels pour prendre des rendez-vous de consultations ou encore renouveler son traitement.

Mon compagnon Park

La troisième place est attribuée « Mon compagnon Park ». L’objectif de cette application est d’accompagner le patient dans l’acceptation de sa maladie. Elle proposera des contenus afin de mieux comprendre la maladie. Cette application répondra aussi à un besoin d’entraide locale. Elle indiquera à son utilisateur les évènements où il pourra partager son expérience.
En savoir plus
Pour en savoir plus sur les projets sélectionnés et l’édition 2021 de l’Hackathon Parkinson : cliquez-ici.

ça pourrait vous intéresser

Hackathon Parkinson

Afin d’affirmer plus fortement son engagement dans l’économie sociale et solidaire, le Groupe IRCEM s’est doté d’une Fondation d’Entreprise… ...

Lire

Hackathon Parkinson

Afin d’affirmer plus fortement son engagement dans l’économie sociale et solidaire, le Groupe IRCEM s’est doté d’une Fondation d’Entreprise… ...

Lire