hidden

La cure thermale : se soigner différemment

Cure

La cure thermale : se soigner différemment

La cure thermale, à la différence des séjours en thalassothérapie, se fait dans le cadre d’une prise en charge médicale. Découvrez les bienfaits de la cure thermale, ses principales indications, ainsi que les conditions de prise en charge du séjour.

Les bienfaits des cures thermales sur la santé

La cure thermale est un traitement médical, préventif, et, dans certains cas, curatif, réalisé dans un établissement thermal. Sa durée ainsi que ses conditions de prescription varient en fonction de la pathologie concernée.
La spécificité de la médecine thermale se trouve dans ces trois composantes thérapeutiques : la thermalité, c’est-à-dire l’effet de la chaleur sur l’organisme, la composition même en minéraux des eaux thermales avec leurs effets bénéfiques et les différentes techniques de soins apportées aux patients pendant la cure thermale.
Ainsi, les soins prodigués durant le séjour dans un établissement thermal sont en permanence sous contrôle médical. Qu’il s’agisse d’une éducation thérapeutique dont l’objectif est de rendre le curiste acteur de sa guérison, ou d’un simple séjour de détente avec des effets bénéfiques attendus sur le plan psychologique.

Les principales prescriptions de cures thermales

Les prescriptions de cures thermales par des médecins spécialistes sont des séjours dits conventionnés. La cure se fait donc en suivant un programme bien précis en fonction de la pathologie : arthrose des mains, lombalgie, fibromyalgie, gonarthrose, etc.
La cure thermale peut aussi être prescrite pour des problèmes respiratoires, psychosomatiques ou digestifs. Les bienfaits de l’eau thermale sont également validés dans le but de soulager les douleurs liées à la présence de varices ou pour traiter certaines formes d’insuffisance cardiaque chronique. Par ailleurs, dans certains cas de pathologies dermatologiques, la cure thermale est une solution idéale pour calmer certains types de troubles cutanés tels que le psoriasis ou l’eczéma.
Dans tous les cas, si vous souhaitez réaliser une cure thermale, nous vous conseillons d’en discuter avec votre médecin traitant.

Remboursement et prise en charge de la cure thermale

Dans la mesure où la cure thermale est prescrite par un médecin et reste à visée thérapeutique, le remboursement de la Sécurité sociale s’opère sur les séjours dont la durée est strictement indiquée sur l’ordonnance.
De ce fait, la prise en charge par l’assurance maladie d’une cure thermale, englobant les frais médicaux, les frais de transport et d’hébergement, se fait sous certaines conditions. La première est de respecter la prescription du médecin traitant ou du médecin spécialiste pour le traitement des infections indiquées. La seconde condition pour une prise en charge par la CPAM concerne l’établissement dans lequel le séjour est réalisé : celui-ci doit être conventionné ou agréé. Enfin, pour que le remboursement soit accepté par la Sécurité sociale, la cure thermale doit être composée de 18 jours de traitements médicaux. A noter que les mutuelles complémentaires santé peuvent également intervenir pour prendre en charge les frais liés aux soins réalisés en cure et parfois même pour des frais refusés par la Sécurité sociale. Savez-vous que l’IRCEM Mutuelle propose ce type de prestations ? Découvrez la Garantie Santé de l’IRCEM Mutuelle.

ça pourrait vous intéresser

Au mois de mars on se remet à jardiner

Le jardinage fait partie des activités qui participent à la bonne humeur, mais aussi au maintien votre bonne santé…. ...

Lire

Au mois de mars on se remet à jardiner

Le jardinage fait partie des activités qui participent à la bonne humeur, mais aussi au maintien votre bonne santé…. ...

Lire