Le groupe de protection sociale des emplois de la famille.

Contre la grippe, pensez vaccination

- Actualité
dsc_0543« Grippe : pour éviter l’hospitalisation, passez à la vaccination. »

La campagne de vaccination antigrippale a débuté et se poursuit jusqu’au 31 janvier 2017.

La grippe, c’est quoi ?

La grippe est une affection respiratoire  aiguë.  Son mode de transmission se réalise par les sécrétions respiratoires (Toux, éternuements) et par le contact des objets infectés. Sa période d’incubation varie de 1 à 3 jours.

Quels sont les symptômes ?

Fièvre, courbatures, mais aussi frissons, fatigue, toux  sont les premiers indicateurs de la maladie. Ces symptômes arrivent soudainement et disparaissent au bout d’une à deux semaines dans le cas d’une grippe sans complication.
Les autres cas dit compliqués vont principalement concernés les personnes fragilisées et les personnes âgées. C’est pourquoi l’Assurance Maladie leur adresse un bon de prise en charge pour bénéficier de la gratuité du vaccin.

Un vaccin tous les ans, pourquoi ?

L’épidémie  survient entre novembre et avril. C’est durant cette période qu’une vaccination précoce  est recommandée. Les modifications génétiques des virus grippaux impliquent une évolution des vaccins. C’est pourquoi, suites à ces fréquentes mutations (dues aux virus appelés Influenzae), de nouvelles souches dans la préparation des vaccins obligent un renouvellement annuel pour une meilleure protection.

Qui est concerné ?

Tout le monde est concerné par la grippe, mais certaines catégories de personnes plus  fragiles que d’autres encore plus.
Il s’agit :

  • des personnes âgées de 65 ans et plus pour qui les défenses immunitaires ont diminué;
  • des personnes malades chroniques (affections de longue durée);
  • des personnes à risques ou fragilisées.

Le Haut Conseil de la Santé Publique  recommande le vaccin grippal pour les femmes enceintes afin de les protéger ainsi que leur nourrisson. Pour obtenir la prescription du vaccin  elles doivent se rapprocher de leur médecin ou de leur sage-femme.

Bénigne, Grave ou mortelle ?

Chaque année  2 à 8 millions de personnes présentent des symptômes grippaux*. Lors de la saison 2015-2016, l’épidémie de grippe a connu une durée de 11 semaines au lieu des 9 semaines en moyenne observées. Les personnes âgées de  65 ans et plus, représentent  une majorité sur les  9 000 cas de décès moyens constatés par an des suites de cette maladie.

Ces informations nous confirment  que la grippe n’est pas une maladie bénigne suivant l’âge et la situation de l’individu, un seul moyen de s’en protéger : la vaccination.

(* source www.ameli.fr)

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someone